Rallye photo du Touquet en U16…

Samedi, le rdv est donné à 13h45 sur le parking du Décathlon pour aller au Touquet jouer la manche 3 chez le leader. Nous restons sur deux défaites face à eux mais on progresse bien et on se dit que l’on peut faire quelque chose.

Coach Toshiba avec sa légendaire valise à roulettes, pleine de combinaisons secrètes….

Composition de l’équipe, on va tenter un coup de poker en jouant différemment avec Deux centraux que l’on va appeler les costauds, 2 latéraux les flèches de l’Artois, un milieu de poche avec nos 3 nains et devant 3 rottweillers pour harceler la défense adverse..

Début du match, les costauds ont un peu de mal à jouer ensemble mais globalement on arrive à colmater les brèches…. puis vient ce devait arriver, on prends un but largement évitable. Les Lionceaux savent qu’il va falloir se mettre dans le match et sur un raid de nos costauds (au passage, on ne monte jamais à deux sinon en cas de contre …), Mathéo d’un superbe revers en angle fermé égalise. Le moral est là, ils sont motivés.

Les lignes arrières en actions sous la houlette de capitaine Thominou…
Le capitaine des lionceaux qui décide de sauter les lignes, devant le regard médusé de l’un de nos milieu de poche.

Second quart temps, les lionceaux sont bien décidés à chasser les adversaires et ils se transforment en véritable meute traquant une biche dans la forêt du touquet, on obtient un PC, juste à coté puis notre avant Cristiano Renoux récupère une balle au pressing, une deux avec Gab’ et le voila en tête de zone armant son shoot, bim la planche résonne encore

Le PC raté enfin bien dévié par le défenseur.

Cristiano en pleine action.

Mi-temps, les joueurs du Touquet rentre aux vestiaires et on entend le coach pour un remontage de bretelles. De notre coté, Coach Toshiba explique que le troisième quart-temps va être dur car nous n’avons qu’un remplaçant et que les adversaires vont presser.

Le coach inquiet sur la fraicheur physique. Au mercato, il avait demandé 12 joueurs en plus mais le président a dit « niet », on fait avec la formation, on reste fidèle aux valeurs du club.

Reprise du troisième quart et là, les vagues ou plutôt les déferlantes blanche et verte arrivent sans arrêt. Par Deux fois, le navire arrangeons est touché par bâbord puis tribord.

Les attaquants frustrés de ne pas avoir de ballons.

Dernier quart temps, on a pas le choix et Gaspard descend d’un cran pour laisser sa place à Mathéo afin qu’il apporte sa percussion, puis faut bien tenter de stopper les voix d’eaux et Gaspard est un spécialiste même si sans son binôme Miss Magique Lillie, il doit tout donner. Le Touquet obtient PC sur PC mais notre portier sort le grand jeu. Puis, là le drame, stroke pour les blancs. La tension est à son comble. Le joueur s’élance et là tir à coté et il s’effondre victime de crampes. Il reste 5 minutes à jouer. Sur une action un peu confuse, gabriel récupère la balle et tir, le temps s’arrête et délivrance, on vient d’égaliser à 3 minutes de la fin. Le jeu reprend et sur la dernière action du match, le Touquet obtient un ultime PC…… et il arrive à le convertir…. on vient de perdre et nos efforts sont réduits à néants.

Martin, auteur d’une bonne prestation, en pleine action

La défaite est cruelle quand on croit avoir fait le plus dur en égalisant quelques minutes avant et en étant à 2 à 1 à la mi-temps en notre faveur mais il faut passer par ce type de match pour justement apprendre à gagner. Ils sont entrain de devenir des hockeyeurs qui refusent la défaite, la victoire est donc toute proche. Affaire à suivre.